Un design futuriste

Le fourgon de transport autonome EZ-Pro est constitué de plusieurs véhicules : un « pod leader » qui est une fourgonnette à l’avant menant le véhicule et pouvant accueillir une personne, puis des « robot pods », qui sont des des containers sur roues. Le tout fonctionne en convoi piloté par le « pod leader ».  Chacun des containers peut se séparer et se déplacer de façon autonome vers son point de livraison à l’heure demandée.

Une cabine de contrôle est située à l’avant du « pod leader ». Bien que le véhicule soit complètement autonome, un « chauffeur-livreur » peut occuper le véhicule pour remettre les colis les plus fragiles et pour s’assurer de la gestion des « robot pods ».

L’utilitaire du dernier kilomètre

Un des objectifs de l’EZ-Pro est de désengorger les grandes villes. Les marchandises seraient d’abord acheminées par voies classiques à des points de collecte appelés « hub». De ces hubs partiraient ensuite les fourgons EZ-Pro pour finaliser la livraison.

L’EZ-Pro est un moyen de transport écologique et économique, qui peut être partageable entre différentes entreprises. Cette initiative pourrait permettre de réduire le nombre de véhicules de transport routier circulant en centre-ville en regroupant un maximum de marchandises de manière optimisée.

Une concurrence déjà rude

Avec une mise en service de l’EZ-Pro à l’horizon 2030, Renault tente de se positionner en pionnier d’un nouveau moyen de livraison sur mesure. Cependant,  la marque au losange n’est pas la seule sur le coup, beaucoup d’autres constructeurs automobiles et d’entreprises spécialisées dans le transport en messagerie express, travaillent déjà sur des projets similaires. UPS, le spécialiste de la livraison de colis, a déjà présenté un utilitaire autonome utilisant des technologies analogues. Ford et Volkswagen ont de leur côte noué une alliance inédite pour le développement de leur gamme de véhicules utilitaires. Ce partenariat pourrait également voir naître un projet comparable à celui de l’EZ-Pro.