En association avec ZF et NVIDIA, DHL compte expérimenter la livraison autonome effectuée avec  un véhicule électrique. Ce test sera présenté en premier lieu en Allemagne. Il n’est pas envisagé pour autant de se passer de chauffeur livreur.

L’objectif est avant tout de repenser le temps de travail. Pendant que le livreur effectuera sa tournée dans une même rue, le véhicule de livraison automatisé le suivra. Le livreur poura ainsi gagner du temps en n’effectuant plus  de manœuvres répétitives comme par exemple le démarrage du véhicule et l’arrêt quelques mètres plus loin.

Les véhicules de livraison seront munis de plusieurs caméras et radars indispensables à la sécurité. Les modules NVIDIA serviront de guide aux capteurs équipés.

À terme, l’objectif de DHL est de rendre la livraison 100% autonome, notamment celle de proximité considérée comme la plus coûteuse.