Le transport multimodal de marchandises est sans conteste le mode de livraison le plus respectueux pour l’environnement. Pourtant, malgré les efforts des pouvoirs publics des principaux pays européen, le transport routier de marchandises monomodal n’a pas cessé de progresser au détriment de la logistique multimodale.

En utilisant de façon alternative les voies ferrées, les fleuves, ainsi que les routes, le transport de fret multimodal est particulièrement favorable au respect de l’environnement. Notamment si l’on calcule l’impact environnemental d’un transport par voie ferrée ou fluviale, avec des émissions de gaz à effet de serre qui sont dix fois inférieures à celle d’un transport routier.

Les objectifs du Grenelle de l’Environnement qui ont fixé à 25 % la part modale du transport non routier de fret à atteindre avant 2020, semblent peu réalistes. Le marché de plus en plus exigeant ne semble pas solliciter ce type de transport moins flexible et plus complexe à mettre en œuvre.