Le transport de matières dangereuses (produits pharmaceutiques, carburants, déchets hospitaliers, etc.) est très encadré en Europe et notamment en France.

La législation impose une formation spécifique pour les conducteurs qui ont l’interdiction absolue d’ouvrir les colis ou d’emmener avec eux des passagers.

Des conseillers en sécurité sont chargés d’évaluer les risques selon les produits transportés et accordent des autorisations exceptionnelles quand il s’agit de circuler en ville. Ces autorisations ne sont accordées que pour de très faibles quantités. Par conséquent, les entreprises concernées voient leurs coûts en lien avec le transport routier s’envoler.