Le nouveau dirigeant de DHL Express France qui est la société leader du transport express sur le territoire national a fait une déclaration particulièrement surprenante.

En effet, il a annoncé que selon lui, « la France a les plus grosses charges sociales au monde et les coûts de revient les plus élevés d’Europe, malgré une très forte productivité ».

En plein débat sur la compétitivité organisé par le nouveau pouvoir socialiste, cette déclaration fait l’effet d’une bombe, et semble avoir le mérite d’ouvrir la réflexion notamment dans les secteurs très concurrentiels du transport express et de la messagerie express.

Si l’on compare la situation de notre compétitivité avec nos voisins européens, on se rend compte que celle-ci est quatre fois plus faible en Roumanie. La différence incluant les salaires, les charges et les différentes taxes est de 20 à 25 % supérieure en France par rapport à l’Allemagne.

Selon le PDG de DHL Express la solution n’est pas dans la modification de la durée légale du travail dans les domaines du transport express, de la messagerie express et de la logistique, ou bien dans la remise en cause de l’Ecotaxe.

La solution semble résider dans le développement des exportations de notre pays favorisé par une politique étatique encourageant nos différentes ambassades à consacrer plus de temps à faciliter les exportations des entreprises françaises.