Pour les professionnels du bitume, l’avenir du marché se situe dans l’innovation, la recherche et le développement. Il est terminé le temps où le revêtement des routes et des autoroutes était élaboré et posé uniquement dans l’optique d’éviter les glissades et autres aquaplanings aux usagers de la route.

Désormais, les ingénieurs du BTP réfléchissent à la nouvelle ère dans lequel le monde est entré. Un monde plus porté sur l’écologie et le respect de l’environnement mais également le numérique.

Ainsi, les concepteurs des revêtements « nouvelle génération » conceptualisent et testent actuellement des matériaux recyclables qui pourront « s’autodiagnostiquer » et « s’autoréparer » en cas de dégât sur la chaussée. Plus besoin donc de techniciens, qui étaient obligés de couper la circulation, pour combler les brèches.

Il est également envisagé d’équiper les routes de capteurs qui pourront transmettre en temps réel les données météorologiques et la fréquentation afin d’en informer les conducteurs équipés d’un système GPS dans leur véhicule.

Enfin, la construction des futurs parkings sera également intelligente. En effet, ils devraient tous être équipés d’un système qui permettra aux voitures électriques de se recharger par induction c’est-à-dire sans contact.