Habituellement les mois de juillet et août ne correspondent pas à une période de forte activité pour le transport routier de marchandises. Cette année, il semble que ce secteur ait bénéficié de la reprise économique. Alors que le mois de juillet dernier avait été catastrophique pour le transport routier, cet année, tous les chauffeurs sont sur la route et les sociétés de transport ont du mal à répondre à la demande.

Tout la chaîne du transport et de la logistique est donc sous pression cet été. Avec des difficultés pour recruter du personnel qualifié et un manque de matériel, les entreprises de transport routier doivent se réorganiser dans l’urgence et optimiser la gestion de leur ressources.

Cette forte croissance de l’activité est aussi due à la baisse conjoncturelle de la concurrence des chauffeurs des pays de l’Est principalement polonais, bulgares et roumains. En effet, ils repartent majoritairement dans leurs pays d’origine pour les vacances d’été.