En 2013, 19 millions d’infractions pour excès de vitesse ont été constatées par les radars mais « seulement » 11 millions ont fait l’objet d’une contravention. La raison de ces 8 millions de différence ? Cela tient au fait que les clichés pris ne sont pas exploitables parce qu’ils sont flous par exemple ou parce qu’ils ont flashé des plaques étrangères.

En France, on compte actuellement 4150 radars répartis sur tout le territoire et c’est le département du Nord qui en comptabilise le plus avec 101 radars sur ses routes.

Il existe trois types de radars : cabine, discriminant et tronçon. Le radar cabine, c’est le classique que l’on voit un peu partout. Le discriminant différencie les poids lourds des véhicules légers. Et, le tronçon calcule la vitesse moyenne entre un point A et un point B. Ils coûtent respectivement 90 000 €, 100 000 € et 165 000 €.

Les contraventions pour des excès de vitesse de moins de 20 km/h représentent 94 % des contraventions ce qui laisse à penser que les Français ne sont pas des fous du volant. Cependant, même si l’infraction est minime, elle vous coûtera tout de même 68 € et un point de retrait. Pour les excès au-delà des 20 km/h, c’est 135 € et jusqu’à 6 points quand on roule 50 km/h au-dessus de la limite.

Pour éviter de vous faire flasher, pensez à enclencher votre limiteur !