Mardi 28 avril 2015, l’annonce est tombée. L’Américain XPO Logistics venait de racheter 67 % des parts du fondateur de la société et de sa famille pour 3,24 milliards d’euros.

Norbert Dentressangle a expliqué que cela permettra de pérenniser l’avenir du groupe et qu’aucun emploi ne serait sacrifié.

Le groupe risque toutefois de perdre son nom au profit d’un autre qui sera plus facilement prononçable outre-Atlantique.