Les lions ne sont pas une marchandise comme une autre. Les lions ne sont d’ailleurs pas une marchandise ! Et pourtant, ils vont être contraints de voyager mais leurs conditions de transport ne seront en aucun cas comparables à celles d’un colis classique.

Récemment, le Pérou et la Colombie ont interdit l’utilisation d’animaux dans les cirques. C’est ainsi qu’une trentaine de lions va pouvoir rentrer sur sa terre natale : l’Afrique du Sud.

Malnutris et malades, la plupart des félins se trouvent dans un très mauvais état de santé. Certains ont perdu leurs yeux quand d’autres ont eu les griffes arrachés et les dents limées. Après avoir reçu des soins appropriés et repris du poil de la bête, ils vont pouvoir entreprendre leur grand voyage de retour en aller simple.

Ce transport spécial demande de nombreuses précautions. Bien qu’affaiblis par les traitements qu’ils ont subis de la part de leurs bourreaux, il n’en reste pas moins que ce sont des animaux sauvages. Chaque lion aura donc le droit à sa propre cage qui lui offrira tout l’espace nécessaire pendant son transfert.

L’ONG qui s’est occupée de ses animaux a réussi à rassembler les fonds nécessaires à cette expédition en à peine quelques mois. A noter que le coût pour chacun s’élève à 10 000 dollars soit environ un peu moins de 9 000 euros.