En termes d’innovation, la réputation de Google n’est plus à faire. Depuis plusieurs mois déjà, le géant californien d’internet travaille sur une voiture sans chauffeur supposée nous emmener où l’on veut sans qu’on ait besoin de toucher le volant.

En ce qui concerne le transport de marchandises, les livraisons par drone semblent donner entièrement satisfaction mais elles présentent un inconvénient de taille : elles ne peuvent acheminées que des colis légers et peu volumineux.

Pour pallier ce problème, Google a eu l’idée de mettre au point le « Google Truck ». Il s’agira d’une plateforme roulante de distribution sans chauffeur. Dans les faits, le consommateur sera averti via SMS sur son smartphone que le camion de livraison arrive et un code secret lui sera communiqué. A l’arrivée du « Google Truck », le consommateur n’aura plus qu’à se rendre devant le casier qui lui aura été indiqué, taper son code secret et récupérer son colis.

Si l’idée est effectivement très moderne, on peut légitimement se demander si elle ne va pas mettre au chômage de nombreux conducteurs routiers. De plus, qu’en est-il de la relation humaine ? Sommes-nous voués à n’avoir d’interactions qu’avec des machines robotisées dans le futur ?