Dans un environnement économique perturbé, le marché français de l’immobilier logistique est en baisse d’environ 33 % depuis le début de l’année 2012 avec 1,2 millions de mètres carrés mis sur le marché. Les investissements dans ce secteur sont aussi en baisse de 12 % avec seulement 500 millions d’euros investis sur les neuf premiers mois de l’année.

Les bâtiments logistiques sont de plus en plus imposants avec des projets de grande envergure et créateurs d’emploi, dans un secteur qui emploie déjà 1,7 millions de personnes. Les principaux acteurs de ce domaine doivent s’adapter aux nouvelles exigences du marché en regroupant leurs activités sur quelques grandes plateformes afin d’optimiser leurs charges d’exploitation.

Le développement du e-commerce a obligé ce secteur d’activité à s’adapter à des nouvelles contraintes, notamment avec la mise en place de capacités logistiques dédiées. Il faut espérer  que le ce marché de l’immobilier logistique va bénéficier dans les prochaines années de la  croissance exponentielle annoncée du e-commerce.