Les routiers ne supportent plus d’être sous-payés et ils sont bien décidés à le faire savoir au gouvernement. En effet, ils organisent dès le 15 mars 2015 des grèves et des blocages en espérant se faire entendre.

Ces grèves et ces blocages n’ont pas de limite de fin. Les syndicats affirment qu’ils dureront tout le temps qu’il sera nécessaire et ce, jusqu’à ce que leurs revendications salariales aient été entendues.

Espérant que les revendications des routiers français seront entendues, sinon nous risquons de revivre comme par le passé des situations de pénuries de carburant dans les stations essences suite au blocage des dépôts pétroliers.