En effet, les transporteurs de marchandise français ont connu de nombreuses déconvenues ces derniers temps avec notamment la liquidation judiciaire de MoryGlobal et les dépôts de bilan de Schenker-Joyau, Graveleau, Sernam et Cool Jet provoquant ainsi une hausse du chômage dans ce secteur.

Ce domaine d’activité enregistre une baisse globale de 10 % entre 2012 et 2015.

En cause, les pays de l’est dont les chauffeurs routiers sont payés 2 fois moins que leurs homologues français. Ainsi, les compagnies de l’est récupèrent la grande majorité des parts de marché que perdent dans le même temps les Hexagonaux.