Federal Express, le groupe américain spécialisé dans la messagerie express a annoncé que son bénéfice net était en net recul de 12% à 438 millions de dollars au deuxième trimestre de son exercice 2012/2013. Il semble que le secteur du transport express a été particulièrement impacté par les conséquences de l’ouragan Sandy ayant frappé le continent nord-américain.

Le bénéfice par action a baissé de 2 cents par rapport aux prévisions des analystes financiers. Le chiffre d’affaires a pourtant augmenté de 5%, alors que dans le même temps les prévisions du marché prévoyaient une hausse inférieure. Cette augmentation du chiffre d’affaires trouve son origine dans le développement continu du e-commerce, avec notamment une très forte croissance des expéditions de colis pour les fêtes de fin d’année.

La baisse des bénéfices du groupe Federal Express est aussi la conséquence de la concurrence accrue dans le domaine de la messagerie et du transport express au niveau international. Il reste à espérer que la mise en place par ce groupe d’un grand plan d’économies qui doit lui permettre d’économiser 1,7 milliard de dollars n’impactera pas l’emploi.