Depuis le 6 janvier dernier, le temps de la concertation et de la discussion s’est achevé pour les Etats Généraux du Transport routier de marchandises. Lancé en début d’année 2010, le rassemblement de tous les acteurs agissant dans le domaine des transports (organisations professionnelles, syndicales et pouvoirs publics) avait pour objectif de travailler sur l’ensemble des problèmes rencontrés par la profession. Les discussions devaient porter sur les thèmes sociaux, environnementaux et économiques avec pour cible finale la révision en profondeur de la convention collective du transport routier.

Les travaux ont été menés tout au long de cette année par des groupes et sous-groupes de travail. Dorénavant, tous les ateliers ont terminé leur concertation. Le rapport final synthétisant l’ensemble des propositions est en cours de rédaction et sera présenté prochainement au secrétaire d’Etat des Transports, Thierry Mariani. Près de cinquante pistes de travail ont été formalisées. Elles seront exposées par Philippe Grillot, Président de la TLF, dont le mandat a été prolongé jusqu’à la clôture des Etats Généraux.

En parallèle de ce dossier, les organisations professionnelles et syndicales réfléchissent au devenir du congé de fin d’activité. Ce congé permet à des conducteurs routiers d’un véhicule de plus de 3,5 tonnes d’âgés au moins de 55 ans de démissionner avec une indemnisation. Mais faute d’entente commune sur les orientations à donner à ce dispositif, les représentants du secteur transport ne pourront évoquer ce sujet avec le ministre en janvier comme ils l’avaient envisagé.