Avec l’augmentation de la demande des services de messagerie express à travers la France et l’ouverture du marché postal européen à la concurrence en 2003, les sociétés européennes du secteur du transport express se sont lancées dans une course aux alliances entre pays.

L’essor des messages (email) via Internet signe le déclin de la poste traditionnelle dont l’activité est depuis plusieurs années en perte de vitesse. Depuis qu’une directive européenne a ouvert ce marché à la concurrence en 2003, les entreprises de messagerie express réagissent en investissant dans des secteurs à forte activité, en rapport avec leur activité de base : le transport express de colis, palettes, plis, marchandises en général. Pour résumer tous les types d’activités liées à logistique.

Les clients venant du monde entier; les transporteurs en messagerie express doivent se bâtir un réseau international. En Conséquence, il y a eu une véritable volonté de conquête de ce marché entre des sociétés américaines (DHL, UPS, Federal Express), des sociétés nationales de messagerie express (TAT Express), des sociétés de coursiers (Réseau Express), et d’affrètement ou de logistique. Leur objectif étant toujours de transporter des colis à travers le monde avec une contrainte principale, aller toujours plus vite pour satisfaire les clients.