Les transporteurs routiers français sont très nombreux à pointer du doigt la concurrence étrangère qu’ils jugent comme déloyale.

En effet, leurs chauffeurs sont au minimum payés au SMIC soit 9,61 euros bruts de l’heure tandis que leurs homologues étrangers sont rémunérés bien en deçà. Par conséquent, les coûts de transport et de livraison sont bien plus conséquents pour les transporteurs français que pour les transporteurs étrangers.

Pour aligner les coûts et pour une meilleure justice sociale, les syndicats de transport français militent pour que les étrangers qui roulent régulièrement sur le sol hexagonal puissent eux aussi être rémunérés sur la base minimale du SMIC.