A l’instar de Londres, Oslo ou encore Dublin, la ville de Milan s’est dotée de péages urbains afin de désengorger son centre-ville. En semaine, de 7h30 à 19h30, il faut débourser 5 euros pour avoir le droit de circuler sauf si on roule dans une voiture électrique ou sur un deux-roues où dans ces cas-là la gratuité est de mise.

Après deux ans, les autorités sanitaires de la ville sont satisfaites. Le trafic et les émissions de CO2 ont baissé d’environ 30% et celles des particules fines de 10%.

Résultat : on respire mieux dans la ville et les problèmes de santé des Milanais ont eux aussi baissé. Les habitants apprécient tellement leur nouvelle qualité de vie qu’ils souhaitent que la zone à péages soit élargie.