D’après une étude récente du Ministère chargé des transports, la mise en place d’autoroutes électriques semble être une solution intéressante pour réduire les émissions de C02 émises par le transport routier de marchandises.

Plusieurs entreprises dont EDF, ATMB, Vinci Autoroutes, Engie et Geodis ont étudié l’intérêt économique et écologique de la mise en place de véhicules poids lourds hybrides fonctionnant avec une alimentation électrique installée sur les autoroutes.

Avec ce système les véhicules poids lourds hybrides se déplacent avec leur moteur électrique tout u long de leur trajet sur l’autoroute et utilisent leur moteur thermique pour toutes les manœuvres spécifiques comme l’entrée et la sortie de l’autoroute ou les dépassements.

Le résultat de cette étude conclut que cette mise en place ne pourrait être rentable que sur les axes routiers avec un trafic important et à la condition que les transporteur privilégient les axes préalablement équipés.

Ce projet permettrait de diminuer les nuisances sonores et surtout de de réduire les émissions de CO2 de 30 millions de tonnes sur vingt ans. Espérons que ce concept déjà testé aux États-Unis et en Suède pourra aussi être développé en France.