En ce début d’année 2014, la FNTR (Fédération Nationale des Transports Routiers) a de quoi s’alarmer. Avec des défaillances d’entreprises toujours en hausse, la décision du gouvernement de baisser progressivement les subventions sur le carburant est de mauvaise augure.

La FNTR déplore ce choix politique qui fait suite à plusieurs réunions qui se sont déroulées en fin d’année 2013 entre les transporteurs routiers et les membres du gouvernement. Une fois de plus, nos gouvernants totalement déconnectés de la réalité économique n’ont pas tenu compte des avertissements des professionnels du secteur du transport routier.

Le gouvernement a choisi un moment propice pour faire cette annonce, à savoir une baisse des prix du carburant sur le marché international. Il n’a cependant pas anticipé l’augmentation probable des tarifs du brut à moyen terme et l’impossibilité pour les transporteurs routier de répercuter cette hausse sur leurs tarifs.

Monsieur Hifdi, président de la Fédération Nationale des Transports Routiers a adressé un ultime avertissement aux membres concernés du gouvernement, afin qu’il tienne compte de la crise qui frappe le secteur du transport routier et sursoit à prendre cette décision irréversible.