Depuis le 27 août 2010 et l’inauguration du tronçon Falaise-Argentan, l’A 88 reliant Caen (Calvados) à Sées (Orne) est ouverte à la circulation.

L’A 88 offre à la Basse-Normandie et à ses acteurs économiques un outil de compétitivité et de désenclavement. Cet aménagement va considérablement améliorer la desserte locale en facilitant les échanges de nombreuses villes régionales vers de grands pôles économiques tels que Caen et Le Mans. L’autre intérêt de cette autoroute repose sur son interconnexion avec le réseau autoroutier national (A 13, A 84, A 28…) permettant ainsi à la Basse-Normandie d’être reliée aux flux nationaux et européens.

Le coût de cet équipement s’est élevé à 270 millions d’euros H.T financés en totalité par des capitaux privés. La société Alicorne, sous contrat de concessions, s’est vu confiée par l’Etat français la mission de réaliser et d’entretenir ce réseau pour une durée de 55 ans.

Disposant de portions gratuites et de sections payantes, l’A 88 présente de tarifs de péage réputés élevés pour le nombre de km parcourus. Suivant la distance réalisée et la catégorie de véhicules utilisée, les prix varient de 1.50 € à 20.40 €.